Fleurs de Bach et Élixirs Floraux
Vivons en harmonie avec nos émotions

Questions / Réponses

Que sont les fleurs de Bach ?

Contrairement aux Huiles Essentielles qui sont, elles, réalisées par extraction des composés physiques d’une partie de la plante, les fleurs de Bach, et tous les élixirs floraux, sont des préparations vibratoires réalisées à partir  de la partie la plus évoluée dans une plante : la fleur. Elles agissent sur le plan émotionnel, mental, spirituel en équilibrant les états d’esprit et les humeurs.

A quoi servent les fleurs de Bach ?

Le corps est une matière faite de fréquences. Quand ces fréquences sont en disharmonies, elles créent des perturbations sur la structure de cette matière, le corps. L’apport d’une fréquence harmonieuse externe à cette structure permet de redonner, par effet de résonance, le juste tempo. Les fleurs de Bach, et les élixirs floraux en général, permettent d’accorder la mélodie de notre corps afin d’expérimenter une vie équilibrée où l’expression de nos émotions est tempérée, à l’écart des montagnes russes qui nous emportent loin de notre bien-être intérieur.

Qui est le Dr Bach ?

Le Dr Bach (1886-1936) est un médecin anglais du début du XXe siècle. Après ses années d’études, dont il dira avoir mis autant de temps à apprendre qu’à désapprendre les théories, il devient un éminent bactériologiste spécialisé sur les maladies de l’estomac. Lors de ses recherches, il développe la capacité à faire le rapprochement entre l’évolution de la maladie de ses patients et leur état émotionnel. Gêné de devoir administrer des remèdes porteurs de virus, il se met à espérer pouvoir soigner à partir d’une base saine et vivante. La rencontre des travaux d’Hahnemann, fondateur de l’école d’homéopathie, sera le premier pas vers ses découvertes. Il se tourne ensuite vers la flore de sa région natale pour démarrer ses recherches.
Lors de ses promenades champêtres, il se laisse guider par son instinct et sa sensibilité aiguisée pour découvrir les plantes qui lui permettent de calmer l’état émotionnel qui l’affecte.
C’est ainsi qu’un jour de grande déprime, ne trouvant plus de sens à ses recherches, il entre en contact avec la fleur de Sweet Chestnut (Châtaigner) qui lui offrira la possibilité de reprendre le courage de terminer son travail.
Entre 1928 et 1932, il prépare les douze premiers élixirs, dont il expose les bienfaits dans son court recueil « Guéris-toi toi-même ».
Afin d’administrer aisément ces remèdes, il met au point une méthode alchimique dite de « solarisation » pour récolter l’énergie de vie des plantes, dont la fleur est le concentré, le nectar énergétique.
Après des résultats très concluant auprès de sa clientèle londonienne, il décide de créer de nouvelles préparations. Sa passion est si grande qu’il décide de quitter son cabinet cossu pour s’installer dans un petit village de la vallée de la Tamise.
Dès lors, il n’aura de cesse de s’investir dans ses recherches. À sa mort en 1936, il laisse une gamme de 38 quintessences florales ainsi qu’un mélange de 5 fleurs dénommé « Rescue Remedy », qui est aujourd’hui l’élixir le plus connu.

Comment sont préparées les fleurs de Bach ?

La méthode la plus répandue s’appelle la « Solarisation ». Ce procédé de préparation d’un élixir est une oeuvre alchimique qui mobilise les quatre éléments de la nature.
L’Eau est le réceptacle des fréquences vibratoires transmises par les fleurs. Le Feu du soleil permet le transfert de la force de vie des fleurs vers l’eau.
C’est par la Terre que la plante vie,  et le bol d’eau dans lequel sont déposés les fleurs repose sur la Terre pendant plusieurs heures.
Tout le processus de préparation de l’élixir se fait à l’Air pur et libre. Le vent peut parfois être de la partie, ou encore une fine brise faire danser les fleurs alentour.

Le procédé de préparation est le suivant : Choisir au préalable un lieu sans parasitages où les fleurs sauvages sont à l’apogée de leur floraison. Commencer un matin ensoleillé, idéalement avant 9h. On commencera par remplir d’eau de source un bol en cristal. On garnira la paume de sa main d’une grande feuille pour prélever les sommités florales. Puis on les déposera à la surface de l’eau jusqu’à la recouvrir. Le bol restera en plein soleil pendant 3h. Pour finir, on filtrera l’eau, que l’on versera dans un flacon fumé rempli pour moitié de cognac.

Comment utiliser les fleurs de Bach ?

Plusieurs possibilités s’offrent à nous, la plus courante est la prise par voie orale, sub-lingual, à raison de 4 à 7 gouttes, 2 à 4 fois par jour.
Une autre méthode est d’incorporer les élixirs dans une huile et de procéder à un massage sur une zone du corps ou sur l’ensemble.
Il est aussi possible d’utiliser des sprays. Dans ce cas la préparation est vaporisée tout autour de soi, comme une douche régénératrice. Cette méthode permet d’incorporer des huiles essentielles qui viendront renforcer l’action des élixirs par leur vertus thérapeutiques ou tout simplement par leur senteur.
Une dernière façon d’utiliser les élixirs est la méthode par rayonnement. Les personnes ayant développées leurs capacités de ressentis sentent l’action de l’élixir juste en la tenant dans la main ou en la portant sur elle. Pour les âmes septiques, il vaut mieux s’en tenir à une prise par voie orale :)

Comment choisir les fleurs de Bach ?

Différentes méthodes existe pour choisir le ou les élixirs dont nous avons besoins. L’entretien, est l’une d’entre elle. C’est le moment où nous nous tournons vers un spécialiste des élixirs floraux qui nous permettra, grâce à son savoir et ses connaissances de déterminer les élixirs dont nous avons besoin. La kinésiologie ou test musculaire, le test au pouls (d’après la médecine chinoise) la radiesthésie (pendule, antenne de Lecher…) sont aussi des méthodes utilisées pour déterminer les élixirs qui nous permettrons de retrouver notre équilibre.
L’observation ou le tirage des photos de fleurs est une autre possibilité. Lorsque vous souhaitez faire un réajustement ponctuel. Par voie de résonance, le tirage est toujours parlant de vérité !

A qui administrer les Fleurs de Bach ?

A tous les êtres humains ! (enfants, bébés, femmes enceintes, personnes bien portantes ou malades). Mais également à tous les animaux ou encore aux plantes, qui sont elles aussi vivantes :) Les élixirs sont d’une entière innocuité. Puisqu’ils ne contiennent aucun principe actif, ils peuvent être utilisé par tout le monde. Seul point qui peut rebuter certaine personne, le cognac employé comme conservateur. La solution dans ce cas est de diluer les quelques gouttes dans un volume d’eau. Je propose également des préparations en deuxième dilution conservées avec du sirop d’érable.